Contexte

Il faudrait une tonne de bois par jour pour faire fonctionner un hammam traditionnel. Au Maroc, cela veut dire que l’ensemble du parc de bains publics traditionnels produit à lui seul plus de 3 millions de tonnes de CO2 chaque année. L'équipe du projet Hammams Durables au Maroc, soutenu par l'association GERES, a pour objectif d'aider à réduire la consommation d’eau et de bois de chauffe en modernisant les bains traditionnels. Le Monde a récemment consacré un article à ce projet dans le cadre de la COP22 à Marrakesh.


Mission

Améliorer la visibilité du projet via la mobilisation de l'équipe locale, la coordination et la production de l'ensemble des supports de communication. Réalisation d'images lors des réunions de chantier entre les propriétaires de hammams et les ingénieurs du projet. Sont présentés ici uniquement les productions visuelles, le volet graphique est visible sur le site du projet.

Using Format